Volet roulant : quel entretien ?

Une fenêtre équipée d’un volet roulant garantit plus de sécurité et de confort thermique à une habitation. Pour bénéficier pleinement des avantages de cet équipement, pensez à l’entretenir dans les normes et de façon régulière.

Entretenir un volet roulant : pour quoi faire ?

Quel que soit le modèle ou le type de volet roulant installé sur votre fenêtre, cet équipement nécessite un entretien régulier. Les concepteurs ont pris soin de renforcer au maximum ses performances et sa fiabilité dès sa sortie d’usine. Pour autant aucun équipement n’est à l’abri des intempéries, de l’usure mécanique et encore moins des particules et résidus polluants qui s’infiltrent dans les moindres espaces libres.

Ces deux facteurs peuvent à terme affecter la structure et les composantes du volet roulant, une dégradation qui n’est pas sans risque sur son bon fonctionnement. Aussi faut-il rappeler qu’un équipement de protection et d’isolation comme le volet roulant doit être opérationnel 24 h/24 pour répondre à vos exigences.

D’où l’intérêt de l’entretenir, et éventuellement de remédier à ses éventuels dysfonctionnements, pour en obtenir les meilleures performances. Le côté esthétique n’est pas non plus négligeable. Un volet roulant bien entretenu, soigné et nettoyé apporte un petit plus à l’apparence et au design de votre habitation.

Les travaux d’entretien à réaliser

L’entretien du volet roulant tourne surtout autour du nettoyage de ses composants, le tablier, les lames et le coffre d’enroulement compris. Prenez alors l’habitude d’éliminer, poussière, humidité et autres résidus incommodants. Ces travaux sont plus que nécessaires après de fortes rafales de vent, ou après un gros orage.

Dans ce dernier cas, l’humidité constitue l’« ennemi » principal à combattre. Après la pluie, des gouttelettes d’eau ont en effet tendance à stagner sur la surface des lames d’un volet baissées. Cette concentration d’eau ne représente en soi aucun risque majeur pour le contrevent. Ces dépôts peuvent toutefois remonter dans le coffre d’enroulement, voire même dans le moteur – pour les volets électriques motorisés – une fois les lames remontées après l’averse. Nul ne niera l’existence de risques de stagnation d’eau : début de rouille, gel des eaux durant l’hiver, risque de court-circuit du moteur, etc. Prenez alors le temps d’essuyer avec  un simple chiffon tout liquide déposé sur les lames d’un volet abaissé avant chaque remontée.

Nettoyer vos volets en PVC ou en aluminium

 

Pour le nettoyage des lames, afin de garder l’éclat et le ton d’origine de vos volets, pensez à les nettoyer de manière régulière (2 ou 3 fois par an suffisent), avec de l’eau et du savon. Pour le PVC le savon noir est un produit particulièrement adapté puisqu’il dégraisse et fait briller le volet. Si cela ne vous semble pas suffisant frottez énergiquement avec un tampon abrasif.

S’il s’agit de la surface extérieure du volet. L’extérieur est la face la plus exposé : intempéries, vents, elle est  ainsi la plus difficile à nettoyer. Si nécessaire laissez agir le produit un moment après application, puis si vous avez un jardin équipé d’un tuyau d’arrosage ou d’un Karcher utilisez les pour rincer abondement. Assurez-vous d’avoir bien rincé, ou vous aurez la mauvaise surprise de découvrir des traces blanches une fois les lames sèches..

Autres points à vérifier

L’entretien d’un volet roulant, aussi facile soit-il, ne se limite pas seulement au nettoyage des lames et du tablier. Vous devez notamment apporter une attention particulière aux glissières du contrevent qui permettent la fluidité des mouvements du tablier lors des manœuvres de montée ou de descente. Ainsi, il est recommandé de lubrifier régulièrement ces parties du volet, à l’aide d’un lubrifiant siliconé à appliquer en spray. Ce petit geste d’entretien a encore plus d’importance si votre volet n’est pas motorisé.

Pensez également à tester régulièrement le bon fonctionnement du moteur d’enroulement. Ce procédé ne peut être souvent réalisé que par le fournisseur ou le fabricant même. Vérifiez alors dans le contrat d’achat si les garanties du fournisseur ou du fabricant incluent la maintenance et l’entretien du moteur. Le cas échéant, faites appel à un professionnel pour évaluer l’usure du système de montée et de descente de votre volet roulant et faire les réparations nécessaires en cas de défaillances.

Autres pannes: blocage, grincement.

Si malgré l’entretien soigné que vous avez porté à votre volet, celui-ci, arrivant en bout de vie, devient capricieux à la montée et à la descente: grince ou bloque. Peut être est il temps d’en changer ou de faire remplacer les pièces défectueuse. Prenez contact avec un professionnel du volet roulant qui saura diagnostiquer l’origine de la panne et vous conseiller au mieux dans les réparations à apporter.

 

Contacter un professionnel du volet roulant

 

email