Les volets roulants à projection automatique

La projection d’un volet ou d’une persienne est sa capacité à voir sa partie basse écartée du dormant afin de laisser pénétrer l’air dans l’habitat tout en abritant du soleil. Bien connue autour de la Méditerranée, la projection des volets fait de plus en plus son apparition partout en Europe afin de limiter la pénétration des rayons solaires pour éviter d’avoir à climatiser les maisons et les bureaux. Le volet roulant à projection qui existait jusqu’alors réclamait une manipulation pour écarter les rails du dormant ; aujourd’hui le volet roulant à projection automatique le fait seul.

Pourquoi un volet roulant à projection ?

Jusqu’alors avec un volet roulant classique, motorisé ou manuel, il était recommandé de l’abaisser plus ou moins pour conserver une circulation d’air tout en abritant les ouvertures du soleil. Malgré des ouïes d’aération disposées judicieusement entre les lames, il faut reconnaître que la ventilation demeurait réduite et que la luminosité intérieure pâtissait fortement de la descente presque totale du volet.

Avant même que le volet roulant ne fasse son arrivée sur le marché, les persiennes et volets dit ‘à l’italienne’ avaient cette faculté d’inclinaison qui, à l’image d’un store, abritait du soleil tout en conservant l’aération (et la vue des mamas sur la rue…).

Si cette projection a souvent été conservée sur les volets battants, son adaptation aux volets roulants s’est faite notamment dans les pays méditerranéens avec plus ou moins de bonheur. Il aura fallu attendre l’arrivée de matériaux modernes dont le PVC et l’aluminium pour que les lames coulissent facilement dans les glissières et puisent s’articuler sans effort lors de la projection.

La projection automatique

Les premiers volets roulants motorisés à projection se sont bâtis autour d’une architecture à dilemme :

-          soit l’intégralité du cadre s’articule d’un seul bloc depuis une charnière placée tout en haut, mais on craint alors l’absence de verrouillage de sécurité conforme aux normes anti-effractions ;

-          soit seule la partie basse du cadre s’articule autour de charnières médianes, mais la coulisse des lames peut alors s’avérer délicate en l’absence d’un guidage efficace.

Le volet roulant à projection automatique résout ces inconvénients grâce à la programmation de sa manœuvre que permet une puce intégrée à la motorisation :

-          Une fois le volet roulant descendu normalement grâce à sa motorisation, l’appui sur le bouton ‘projection’ fait remonter un peu les lames jusqu’à la position où elles pourront être inclinées sans risque.

-          Deux vérins électriques placés sur les glissières latérales écartent alors ces glissières du dormant pour assurer la projection ; puis les lames redescendent à leur position initiale ‘volet complètement descendu’

Apparu l’an dernier mais resté assez confidentiel jusqu’à l’été dernier, le volant roulant motorisé à projection automatique est de plus en plus demandé aussi bien en neuf qu’en rénovation puisque ses fonctionnalités sont tout à fait adaptées aux exigences de la RT2012 (Règlementation Thermique) en limitant le recours aux énergies pour rafraîchir une construction BBC (Bâtiment Basse Consommation) ou mieux encore à énergie positive (BePos).

 

email