Volets roulants : économiser de l’énergie grâce à la domotique

Si les volets roulants permettent une isolation thermique optimale, ils garantissent également de meilleures performances énergétiques. Avec la domotique, il est désormais possible d’économiser davantage.

 

De quoi s’agit-il ?

 

Les volets roulants sont apparus comme une révolution au sein des foyers : isolation accrue, optimisation de la luminosité, sécurité, etc. Pour bénéficier de leurs nombreux avantages, il fallait toutefois les actionner au gré des variations de température et de lumière. La manipulation des volets est devenue plus confortable grâce à la domotique et la possibilité de motoriser ses installations. Il est en effet possible de fixer un moteur télécommandé sur leur axe d’enroulement. Une unité de contrôle à distance, une commande radio ou même un détecteur de pluie peuvent être adjoints au dispositif pour un maximum de confort. Ainsi, l’ouverture et la fermeture des volets se font à distance, directement depuis l’unité de commande. Les fenêtres, les portes, les portails ou tout autre accès de la maison peuvent bénéficier de cette technologie. Non seulement l’actionnement des volets se fait sans effort et sans perte de temps, mais l’on peut également les programmer de sorte qu’ils puissent réduire la consommation énergétique de la maison : ouverture dès les premiers rayons du soleil pour diminuer la consommation des ampoules ou fermeture automatique en hiver pour réduire les déperditions thermiques ainsi que la facture de chauffage. Pour réduire la facture énergétique, certains modèles possèdent en outre un kit de motorisation solaire avec batterie intégrée.

 

Les avantages de la domotique

 

La possibilité de centraliser les commandes constitue l’un des principaux avantages de la domotique. L’utilisateur bénéficie d’un outil de programmation lui permettant de fixer des plages horaires de fonctionnement et d’actionner les volets roulants en fonction de l’ensoleillement. Dans tous les cas, l’activation de l’ensemble de l’installation se fait depuis un bouton unique pouvant être relié au dispositif de sécurité de la maison. Dès la fermeture des volets, il est par exemple possible d’activer l’alarme et inversement. Les utilisateurs peuvent en outre programmer leur équipement en fonction de leur train de vie ou des situations qui se présentent. Les volets de la chambre peuvent par exemple rester fermés si les propriétaires souhaitent profiter d’une grâce matinée. Ceux des autres pièces laisseront en revanche passer la lumière et la chaleur. De la même manière, ils se ferment pour conserver la chaleur au crépuscule ou dès que le temps se rafraîchit, et ce, même si personne n’est à la maison. Enfin, la domotique offre une garantie de sécurité unique dans la mesure où contrôler le fonctionnement des volets à distance est possible. Le propriétaire peut ainsi les actionner durant les vacances pour simuler une présence dans la maison tout comme il a la possibilité de les fermer depuis son bureau en cas d’annonces de vents ou de chutes de neige.

 

Comment motoriser soi-même ses volets roulants ?

 

Si l’on trouve des volets roulants motorisés sur le marché, des moteurs spécialement conçus pour les volets classiques existent également. Ceux-ci peuvent être installés sur un grand nombre de dispositifs dotés d’un coffre intégré. Ils comprennent généralement un tube équipé d’un moteur, des supports de fixation pour le moteur, des pions d’adaptation, des attaches permettant de fixer le tablier du volet roulant, des flasques ainsi qu’une télécommande. Les accessoires fournis dépendent évidemment du type de motorisation choisi, toutefois ils sont pour la plupart complets. L’opération se déroule en différentes étapes consistant à démonter le coffre du volet pour installer le moteur, mettre en place le tube motorisé, fixer le support moteur et procéder au réglage du dispositif. Toutes ces démarches peuvent être réalisées sans recourir forcément à un professionnel. Quel que soit le nombre de volets installés, une seule télécommande suffit généralement pour gérer toutes les installations. La gestion de la luminosité, la programmation horaire ou encore la synchronisation avec le dispositif de sécurité sont évidemment disponibles.

 

email