Volets roulants neuf ou rénovation ?

 

C’est une question que nombreux accédants à la propriété se posent : Faut-il prévoir des volets roulants dès la construction ou en différer la pose pour de la rénovation ? D’un côté, la pose de volets roulants manuels ou électriques augmente le coût final de la construction neuve ; mais sous l’aspect économique à long terme, quelle est l’option la plus rentable ?

 

La pose de volets roulants en neuf

La différence de coût entre une fermeture classique et un volet roulant se réduit au fur et à mesure des techniques et matériaux de fabrication. Qu’il s’agisse de fenêtres à volet roulant intégré, de portes de garage ou de toute autre occultation modulable, la pose en neuf décidée dès la construction a de nombreux avantages :

  • Faciliter la pose : Les ensembles complets ‘huisserie-caisson’ ne nécessitent qu’une seule intégration alors que les éléments séparés ‘huisseries puis occultations’ réclament des interventions multiples voire des intervenants différents. Multiplier les interventions augmente le risque de mécontentements et de malfaçons ;
  • Limiter le coût : Une seule opération de pose d’un ensemble homogène et complet est intégrée dans le coût de la construction pour le même prix que la pose d’une huisserie classique ; de plus elle économise même le coût de pose de volets additionnels ;
  • Diminuer la facture énergétique : Un ensemble compact ‘huisserie-volet roulant’ conçu en usine assure une meilleure étanchéité et limite le risque de création de ponts thermiques pouvant gréver le niveau d’isolation obligatoire pour le BBC (Bâtiment Basse Consommation) rendu obligatoire (en neuf comme en extension) par la RT 2012.
  • Améliorer le confort et la sécurité : Le confort assurément dès l’entrée dans les lieux car la pose d’éléments intégrés permet de grandes surfaces vitrées que l’ajout ultérieur d’un caisson de volet roulant pourrait réduire. Pour la sécurité, vis-à-vis des compagnies d’assurance rassurées par la pose d’éléments complets disposant d’une classification en matière de sécurisation des accès.

 

Astuce : Vous avez fait le choix de volets roulants pour votre construction neuve ou votre extension de construction existante ? Alors prévoyez dès le début du chantier le réseau filaire de leur alimentation électrique. Le jour où vous souhaiterez motoriser vos volets roulants, la dépense et l’étendue des travaux en seront réduits d’autant.

 

La pose de volets roulants en rénovation

Pour l’extension d’un bâtiment existant, le choix de poser des volets roulants bénéficie des mêmes avantages que pour la pose en neuf.

Lorsqu’il s’agit de remplacer des volets classiques par des volets roulants, plusieurs options se présentent aussi bien dans la pose du caisson que dans la motorisation du volet :

  • La pose du caisson de volet roulant peut se faire :

◦     En intégration : Le caisson du volet roulant est intégré au châssis de l’huis. L’avantage est de simplifier la pose en la ramenant au simple remplacement d’une fenêtre sans toucher à la maçonnerie ; l’inconvénient est de réduire la surface vitrée de la hauteur du caisson.

◦     En applique : Le caisson est alors placé au-dessus de l’huisserie et fixé sur la façade à l’extérieur du bâti. L’avantage est de préserver la surface vitrée ; l’inconvénient peut être éventuellement d’ordre esthétique pour certains.

 

Astuce : Si vous avez fait le choix de la pose de volets roulants en rénovation, songez que la motorisation est possible immédiatement ou en différé. A cet égard, choisissez plutôt des volets roulants motorisables quitte à les motoriser plus tard d’un moteur électrique classique ou d’une motorisation solaire qui ne nécessitera pas d’installation électrique dédiée.

Le choix à faire

Alors bien sûr que ce soit dans le cadre d’une construction neuve ou d’une rénovation, une différence de prix persiste entre volets classique et volets roulants, mais cette différence peut être lissée dans le financement.

Le montant d’un prêt immobilier pour une construction neuve ou une rénovation peut supporter d’autant plus une petite augmentation de volume quand le taux d’emprunt est réduit et que les intérêts bénéficient de déductions fiscales. Alors qu’un prêt personnel même pour travaux sera sûrement à un taux plus élevé et que les crédits d’impôts et aides de l’état nécessitent un délai de versement qui peut devenir gênant lorsque les finances sont tendues.

 

email